Barcelone - Arsenal: les notes 08/03/2011

article_barcaok.jpg

Drôle de match. Sans tirer une seule fois au but, Arsenal a bien failli éliminer un Barcelone ultra-dominateur dans ce 8e de final retour de Ligue des champions. Il s'en est fallu d'un contrôle niveau PH de Bendtner pour les Gunners ne réalisent le hold-up de l'année. On pourra toujours crier au scandale sur le second carton jaune de Van Persie, le Barça s'impose 3-1 et c'est un moindre mal. Demandez plutôt à Manuel Almunia.

>> Un match à revivre en live ici

Barcelone

Victor Valdès (5,5)RAS ou presque. Et oui, Arsenal n'a pas tiré une seule fois. Ca en dit long sur la domination barcelonaise.

Dani Alves (7) Comme Michael Keaton dans «Mes doubles, ma femme et moi», le Brésilien devait avoir trois clones sur le terrain. L'un est avant-centre, un autre ailier et le troisième met des coups à Nasri.

Busquets  (5,5) Replacé en défense, on a surtout constaté qu'il manquait au Barça en milieu. Il a fait le boulot associé à Abidal ( -1 pour le CSC)

Lire la suite

23:58 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : barcelone, arsenal, notes

Lyon - Real Madrid: les notes 23/02/2011

article_real.jpg

A l'occasion de ce 8e de finale aller de Ligue des champions entre l'OL et le Real (1-1), je m'essaye à un nouvel exercice: la notation des joueurs. A l'avance, je m'excuse si je suis encore plus peau de vache que mon prof de maths en 3e.

Lloris (5,5/10)

RAS ou presque en première mi-temps si ce n'est ce coup-franc de Ronaldo bien détourné. A la reprise, il est sauvé deux fois par ses montants (la classe des grands gardiens paraît-il) avant de voir le pointu de Benzema passer entre ses jambes. Même après dix ralentis, j'ai du mal à dire si sa responsabilité est engagée sur ce but. Alors...

Réveillère (7)

La valeur sûre. Il a maîtrisé Ronaldo comme la saison dernière et s'est même permis quelques montées. On peut toujours chipoter sur son placement sur le but de Benzema. On peut aussi regretter François Clerc. Non, ça on ne peut pas.

Cris  (6)

Sur l'envie et sur le métier, il a livré une grosse première mi-temps avant de fatiguer quelque peu par la suite. Il gagne un point pour sa remise décisive pour Gomis.

Lire la suite