Avertir le modérateur

Monaco quelle tristesse 01/04/2011 0

article_ruff.jpg

Tout le monde ou presque s'en fout, mais Monaco (18e de Ligue 1) glisse tout droit vers la Ligue 2. Après Nantes, c'est un autre monument du football français qui tombe en ruine. Sans doute aveuglé par les dorures passées du club de la Principauté, personne n'a voulu croire à l'éventualité d'un Dijon-Monaco la saison prochaine un vendredi soir sur Eurosport. Pourtant, il va falloir se faire à l'idée surtout si l'ASM n'arrive pas à battre Arles-Avignon samedi.

Lire la suite

18:16 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (0)

«Ave Mexès» 28/03/2011 1

article_Philippe-MexA_s.jpg

Mon indécrottable esprit de contradiction m’a souvent amené à défendre Raymond Domenech. Je sais, c’est mal. Sur un point pourtant, j’étais prêt à crier avec la meute et à demander son écartèlement devant le siège de la FFF: sa gestion du cas Philippe Mexès. Par son élégance, son lieu de naissance (Toulouse, exactement 11 jours après moi) et sa personnalité, j’ai toujours eu un faible coupable pour le défenseur de la Roma. Avec l’ancien sélectionneur, Mexès a perdu six ans de sa carrière internationale. Un peu par sa faute (les trois buts offerts aux Autrichiens en 2008), pas mal par celle d’un Domenech qui n’a jamais cru en lui. Avec Laurent Blanc, Philippe Mexès est enfin installer à la place qui lui revient: celle de patron de l’équipe de France. En très grand ancien défenseur, le sélectionneur a donné du temps, de la confiance, du crédit et un partenaire fixe à Mexès avec Adil Rami.

Le duo a connu quelques bugs à ses débuts, mais Blanc lui maintenu sa confiance partant du principe qu’il fallait installer une charnière dans la durée, l’entente entre ces deux loustics saute aux yeux. Entre déconneurs, on se comprend. Mexès ne disait pas autre chose en février dernier dans un entretien à l’Equipe: «Je n'ai jamais eu de rapport avec qui que ce soit comme avec Adil. Avec personne. Avant, je me sentais seul. Et quand tu te sens seul, c'est horrible...»

Sous Domenech, Mexès devait être plus performant que les autres pour espérer revenir (quand le crédit d’un Gallas semblait inépuisable), désormais il a gagné le droit de commettre une erreur de temps en temps. Aujourd’hui, on sent un joueur heureux et qui se lâche enfin à l’image de son but contre le Luxembourg ou de ce délicieux double-contact face au Brésil. A bientôt 29 ans, Philippe Mexès a encore quelques années devant lui pour réussir la grande carrière internationale qu’on lui promettait à ses débuts. Après, il pourra toujours venir finir sa carrière au TFC. Philippe, on t’attend pour le Ligue des champion 2014/2015.

 

Luxembourg - France: les notes 26/03/2011 0

article_RTR2KEHL.jpg

Les Bleus ont assuré le service minimum (2-0) dans un match qu'ils n'ont jamais réussi à emballer. Le mal n'est pas nouveau. Contre des formations regroupées, l'équipe de France porte trop le ballon, manque de spontanéité et ne frappe jamais de loin.

>> Un match à revivre en live ici

Lloris (6) J'ai toujours remarqué que l'Equipe mettait 6 à un gardien qui n'avait pas vu un ballon du match.  Alors 6.

Sagna (5) L'histoire retiendra que le 25 mars 2011 au stade Josy-Barthel, Bacary Sagna a cadré une frappe. Pour le reste, bien sans plus. Comme d'habitude

Rami (6) Adil n'est pas seulement le mec le plus drôle de cette équipe, c'est aussi un défenseur qui tient la route. Son entente avec Mexès progresse à chaque sortie.

Mexès (8) Il a le mérite de débloquer la situation en inscrivant son premier but avec les Bleus. Avant, il était bon avec la Roma et emprunté avec les Bleus. C'est l'inverse maintenant. Un point de plus pour être né à Toulouse.

Evra (4) On l'oublie un peu, mais le problème d'Evra en équipe de France ce n'est pas son rôle dans la mutinerie, mais bien cette incapacité à jouer au niveau qui est le sien à Manchester. On en a encore eu la preuve vendredi.

M'Vila (5,5) Un match correct sans plus. Le Rennais a toujours le soucis de la passe juste et vers l'avant. Il n'empêche, je rêve du jour où Laurent Blanc donnera sa chance à Yohan Cabaye.

Gourcuff (5) Les mauvaises langues - comme moi - vont dire que Yoann ne marque que contre le Luxembourg. Son but vient sauver une prestation encore décevante. Beaucoup d'activité pour beaucoup de passes en retrait ou à deux mètres de lui.

Nasri (5) Capitaine d'un soir, il offre le premier but à Mexès et c'est à peu près tout. On attendait beaucoup plus de lui.

Ribéry (3,5) Le Munichois est un homme de gauche, ça se confirme.  Malaise sur son côté droit, il n'est presque jamais passé balle au pied et a encore eu tendance à trop revenir dans l'axe. On attend la lettre d'excuse.

Malouda (3) Il a collé sa RTT un vendredi histoire de disposer d'un week-end de trois jours.

Benzema(6) Techniquement, il vole en ce moment. Il lui a juste manqué la réussite et la précision. Blanc avait peut-être l'occasion de le tester avec Gameiro en fin de match. Juste pour voir.

14:35 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu