« 2011-05 | Page d'accueil

Cette victoire qui manque à Federer 04/06/2011 3

article_RTR2N9BD.jpg

Au fond de lui, Roger Federer n'attend que cet instant. Le Suisse est déjà consacré légende du tennis de son vivant du très haut de ses 16 victoires en Grand-Chelem, il lui manque toujours cette victoire sur Rafael Nadal à Roland-Garros.  Sans vouloir dévaluer son sacre parisien en 2009, on a toujours attendu de sa majesté Roger qu'il domine Rafa sur sa terre chérie, comme l'Espagnol a eu l'audace et le talent de le faire à Wimbledon en 2008.

Roger a-t-il les moyens et le jeu pour y arriver? Je ne sais pas. Je partage l'avis d'un Wilander qui malgré son immense admiration pour le Suisse a toujours dit ce dernier adoptait le mauvaise schéma face à Nadal sur terre.  Il l'avoue lui-même, il n'a jamais su trop comment s'y prendre face à l'Espagnol, son jeu de gaucher et ce diabolique lift en coup droit. C'est sans doute plus facile à écrire qu'à réaliser, mais Federer doit tenter d'écourter l'échanger et plus monter  à la volée contre le meilleur défenseur de l'histoire du tennis.  En fond de court, il est promis à une belle mort, mais une mort quand-même.

Ce jeu-là, il a réussi à le pratiquer l'instant d'un premier set  gagné (6-1) en finale en 2006. Reproduire ce niveau de tennis avec la prise de risque que cela comprend sur trois sets tient presque du miracle, mais Federer n'en serait pas à son premier. Il l'a encore montré en demi-finale en brisant la série de 40 victoires de Novak Djokovic.  Mais contre «Rafa», il va devoir encore proposer autre chose. Nous surprendre et surprendre son rival préféré. Car j'ai comme l'impression que pour battre Nadal à Roland-Garros, c'est ce dimanche ou jamais. Ce qui rend cette finale que plus excitante.

 

10:01 Publié dans Tennis | Lien permanent | Commentaires (3)