« Et si la France se calmait un peu avec le foot?   |    Page d'accueil    |   Cette victoire qui manque à Federer »

Le bal des éclopés et des oubliés 12/05/2011 2

110507-rougerie-1(1).jpg

C'est le lot de toute liste pour un sélectionneur, on risque de plus attirer les critiques que les éloges. A la lecture des 32 joueurs retenus par Marc Lièvremont, j'ai tiqué sur quelques choix. Pourtant quand je me suis livré à donner ma liste à la sortie du dernier Tournier, j'ai coché 25 joueurs présents dans celle du comité de sélection de l'équipe de France. Je ne vais donc pas discuter les choix en deuxième, troisième-ligne et pour la charnière puisque j'ai proposé les mêmes noms.

>> Mes 30 pour la Coupe du monde

Non, ce qui me dérange qu'on retrouve deux garçons plus qu'incertains pour tenir leur place en septembre prochain (les Clermontois Domingo et Rougerie), un Fabien Barcella absent des terrains depuis août dernier et qui avait tiré un trait sur cette Coupe du monde, sans oublier Maxime Mermoz dont on ignore tout du degré de forme après sa blessure à l'épaule. Lièvremont l'a avoué lui-même, il ne sait pas trop s'il pourra compter sur eux. Dans les cas de Domingo et Rougerie, je trouve qu'on frise le ridicule. Thomas Domingo devrait se remettre en quatre mois d'une rupture du ligament croisé et Aurélien Rougerie en a un de moins pour à nouveau courir comme un lapin après sa fracture de la malléole. Autant partir tout de suite en stade à Lourdes.

Sachant que le Top 14 n'a pas dit son dernier mot et que d'autres pépins sont à craindre, on peut se demander pourquoi Lièvremont n'a pas donné une liste élargie à 40 noms comme la plupart des autres sélectionneurs. Mais on n'est plus à une incompréhension près. Donc au poste de trois-quarts centre, nous avons donc Rougerie plâtré, Mermoz convalescent (et capable de se blesser en beurrant ses tartines), Marty (pourquoi pas) et un Estebanez qui a presque 30 ans serait la nouvelle perle du rugby français. Heureusement, Damien «Manepower» Traille positionné comme arrière dans la liste peut toujours dépanner comme centre. Toujours est-il qu'on est dans le bricolage. Et quand Lièvremont  assure que Florian Fritz est moins performant que les joueurs retenus, je préfère rigoler en imaginant le coup de fil de Lièvremont au Toulousain pour lui expliquer que Fabrice Estebanez est meilleur que lui. L'absence de Yannick Jauzion peut se discuter, sa saison ne plaide pas pour lui mais avec deux mois de préparation dans les jambes, son expérience et son intelligence de jeu n'auraient pas été du luxe.

Enfin, je ne vais pas m'acharner plus que de raison sur le pauvre Yoann Huget. Ses six sélections en bleu parlent malheureusement contre l'ailier de Bayonne. Alexis Palisson paraît aussi un peu léger mais comme Julien Malzieu ne doit  pas avoir son passeport à jour (ou alors j'ai mal suivi les quatre dernières saisons du Top 14) il faudra avec.

 

00:10 Publié dans Rugby | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

et bastaraux?

Écrit par : BLDU13 | 12/05/2011

Sinon, hier j'ai regardé Clermont-BO en anglais, et les commentateurs s'offusquaient du fait que Floch ne connaisse pratiquement aucune selection. Ca fait un bout de temps que je me dis ça, mais comme j'étais un peu seul je pensais qu'il y avait des raisons.

Ils l'ont décrit comme un des meilleurs mondiaux à son poste, j'irais pas jusque là mais c'est sur qu'en écartant Poitrenaud, y'a peut être la place pour Anthony Floch...

Écrit par : Thomas | 14/05/2011

Les commentaires sont fermés.