« La lassitude du Clasico   |    Page d'accueil    |   Le bal des éclopés et des oubliés »

Et si la France se calmait un peu avec le foot? 07/05/2011 4

article_blancok.jpg

Depuis les premières révélations de Médiapart le 28 avril dernier, j'ai préféré ne pas aborder ce qui est devenu le «quotasgate» sur ce blog. Dans un pays comme la France où le  commentaire reste le sport numéro un avec à peu près 60 millions de licenciés, je pensais qu'on pouvait  bien se passer de mon avis. Comme avec la tragi-comédie sud-africaine de l'été dernier, le départ est encore en train de méchamment partir en vrille. J'ai le sentiment malsain qui si on tente de comprendre et d'excuser la réflexion très maladroite de Laurent Blanc, on va être suspecté de racisme. Le racisme est un mot bien trop grave pour être utilisé à la légère.

Peut-être parce que nous ne somme pas un pays de football, tout débat sur ce sport devient déraisonnable. On mélange tout, on parle sans savoir, on cherche à faire du foot un miroir de la société, on projette sur lui. Knysna ne disait rien sur la France, rien.  Knysna était le problème de 23 joueurs, d'un sélectionneur et d'une fédération. Rien de plus.

Les quotas sont une maladresse ou une faute grave - les enquêtes de la FFF et du ministère des Sport devront trancher - commises par les cadres d'une fédération sportive lors d'une réunion de travail. Rien de plus. La France n'est ni plus ni moins raciste qu'avant la réunion du 8 novembre 2010. Et elle ne le sera ni plus ni moins après le départ possible de Laurent Blanc. Demandez la tête du sélectionneur ne réglera aucun problème. Alors laissons-le s'expliquer sur des propos qui ont pu blesser certaines personnes mais qui  étaient juste maladroits.

11:56 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

moi je dois dire que je ne suis pas totalement d'accord certes c'est un maladresse, certes, ces propos sont d'un fort banal ; cependant il ya a faute grave et Laurent Blanc doit au moins être suspendu. de plus je trouve ses excuses fort peu suffisante, il aurait dut dire "j'ai dit une érnorme connerie et je présente mes excuses à ceux qui ont été choqués en espérant qu'il les acceptent"

Écrit par : BLDU13 | 08/05/2011

"Les quotas sont une maladresse ou une faute grave - les enquêtes de la FFF et du ministère des Sport devront trancher".

Ben non. Les quotas entre des gamins de 12 ans, tous aussi français les uns que les autres, c'est un délit. Ces "responsables" envisageaient donc benoitement de commettre un délit de discrimination. C'est donc pas anodin.
J'ai pas envie pour autant que Blanc démissionne. Mais est-ce que c'est si difficile de dire : "on a déconné et on s'excuse" au lieu d'inventer toutes sortes d'échappatoires (je veux parler des mensonges de Duchaussoy qui dit qu'il était pas au courant) ?

En tous cas, Blanc n'est pas aidé par des soutiens comme celui du beauf Pierre Ménès :
http://www.acrimed.org/article3589.html

Écrit par : Gilbert Duroux | 08/05/2011

Never put your nike air force ones into the washing machine, dryer or dishwasher. Don't immerse them in water, and never bleach the shoes. These methods of cleaning will ruin them.Dip a toothbrush into the soapy water and scrub any extremely dirty parts. This should also be used to scrub the crevices on the soles of the shoes

Écrit par : nike air force ones | 09/05/2011

J'aurais pas dit mieux...

Écrit par : Space Cowboy | 20/05/2011

Les commentaires sont fermés.