« Vive le 4-4-2, vive les Merlus   |    Page d'accueil    |   La lassitude du Clasico »

Ryan Giggs we love you 27/04/2011 1

article_giggsok.jpg

On l’oublie parfois – et trop souvent en France – le talent n’a pas d’âge. S’il devait encore en fournir la preuve, Ryan Giggs l’a encore montré mardi contre Schalke en parvenant à enfin tromper Manuel «the wall» Neuer qui était en passe de dégoûter les joueurs de Manchester un par un. A 37 ans, le Gallois de Manchester United défie le temps. Giggs n’est peut-être plus l’ailier virevoltant de l’époque Cantona, ses tempes sont grisonnantes, mais son influence dans le jeu mancunien est déterminante.

Positionné comme un milieu de terrain devant la défense par Alex Ferguson, Giggs n’a ni la puissance ni la capacité à courir des semi-marathons de trop de milieux défensifs ou relayeurs de notre époque. Il suffit de regarder ses matchs pour voir que rien ne remplace et ne surpasse l’intelligence et la subtilité technique. Je rigole encore en pensant à ce pauvre Anelka mystifié par Giggs sur le but qu’il offre à Hernandez lors du Manchester – Chelsea en Ligue des champions. Surtout, j’adore la capacité du soldat Ryan à venir plonger dans le dos des défenses en profitant de sa position plus basse sur le terrain (comme sur le but face à Schalke).

Rien que pour cela, le Ryan Giggs devrait être une option obligatoire dans tous les centres de formation. Bref, on a envie de dire comme cette petite bluette du groupe The Rainbow Choir (dénichée sur l’excellente compilation This is So Foot) j’ ai envie de dire Ryan Giggs we love you. Encore un an ou deux même.

11:26 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

c'est sûr que c'est plus funky que "Franck Tabanou, we love you"

Écrit par : Space Cowboy | 27/04/2011

Les commentaires sont fermés.