« Lettre à un jeune supporter toulousain   |    Page d'accueil    |   Vive le 4-4-2, vive les Merlus »

Les dix types que je ne peux pas encadrer dans le football français 22/04/2011 0

article_arbirtres.jpg

Comme on a mis ce blog à mon nom, il paraît que je peux écrire ce qui me passe par la tête, même dire du mal des gens.  Promis, je m'attaque prochainement à mes dix personnalités préférées dans le monde merveilleux du foot français. Mais en attendant voici un Top 10 (classé par ordre alphabétique) tout en subjectivité et mauvaise foi.

Nicolas Anelka

Plus que le type qui insulte son sélectionneur à la mi-temps d'un match de Coupe du monde,  c'est le type qui donne l'impression de traîner comme milieu défensif pour faire chier le monde, le type qui revendique de jouer au foot d'abord pour le pognon et pouvoir porter n'importe quel maillot pourvu qu'il y ait le chèque, que je retiens.

Jean-Michel Aulas avant 2008

Quand Lyon tuait le suspens en Ligue, je trouvais JMA arrogant, pleurnichard et manipulateur.  Je ne sais pas s'il a changé depuis, mais j'ai préféré prendre le parti d'en rire. Et dans ce domaine là, Aulas est le meilleur surtout cette année avec l'épisode de la Playstation piégée à Saint-Etienne.

Tony Chapron

Tous les René Girard et Guy Lacombe de la terre me donnent forcément envie d'être du côté des arbitres. Mais Tony Chapron échappe à cette compassion. Plus que ses quelques erreurs, Chapron incarne la figure de l'arbitre-gendarme qui donne l'impression de détester leur sport.

René Girard

René n'est jamais content, René pense Montpellier n'est pas arbitré comme les autres, alors René pourrit les arbitres pour une touche oubliée. Et quand on émet l'idée qu'il donne une mauvaise image de sa profession, René s'énerve (pas vrai «les petits connards de l'After»). C'est dommage parce que René a plutôt de bons résultats avec Montpellier.

Fred Godard

Parce que même un seizième de finale de Coupe de la Ligue un mercredi soir sur France 4 ne mérite pas d'être aussi mal filmé. Plus jamais pas les ralentis en noir et blanc avec les battements de cœur accélérés. Plus jamais !

>> A relire d'urgence: Godard in the sky with diamonds par les Cahiers du Foot

Le 4-5-1

Comme je ne sais plus qui a commencé, je ne vais pas donné de nom. Mais le 4-5-1 rend mes samedis et dimanches plus tristes depuis trop d'années déjà.

Claude Makelele

Pour sa frappe de balle de moineau, parce qu'il a eu les honneurs qui devait revenir aux Ouèdec, Pedros et Loko, parce qu'il a mis dans la tête des Français qu'un milieu ne pouvait être que récupérateur, parce qu'une tête de Turc ça ne s'explique pas, Monsieur Claude est à sa place ici.

Thierry Roland

Depuis que je l'ai surpris à confondre Mohamed Fofana et Fodé Mansaré lors d'un Liverpool - TFC de triste mémoire, j'ai la preuve que ce cher Thierry sucre les fraises et ne prend même plus la peine de préparer ses matchs. Et je ne parle pas de son chauvinisme gras. Allez draguer après en soirée quand vous dites que vous avez la même profession que ce monsieur.

Franck Ribéry

Face avec l'évidence de choix et par pur snobisme, j'ai hésité à glisser l'homme qui parle droit dans ses tongues à la France.  Puis j'ai considéré qu'un type qui a quitté tous ces anciens clubs fâchés méritait de figurer dans cette liste. Avec ou sans Zahia D.

Zinedine Zidane

Merci pour la Coupe du monde... Je parle de celle de 2022 au Qatar.

17:49 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.