« Splendeurs et misère du sport en 2010   |    Page d'accueil    |   Dix pronostics plus ou moins probables pour 2011 »

Non, les footballeurs ne sont pas tous des petits cons 22/12/2010 4

of_10111613043539038000_px_512_.jpg

Pas très loin de trader, footballeur est sans doute la catégorie professionnelle la plus détestée en France. Et encore, Jérôme Kerviel jouit presque d'une image de bon fils de famille comparé à Evra le rebelle sans cause et Ribéry le caid des bus arrêtés. Privilégié, vénal, inculte... le footeux aurait toutes les tares. Il l'a cherché peut-être depuis un safari raté en Afrique du Sud. Sauf que l'idée de mettre tous les joueurs professionnels dans un sac et de taper dessus sans distinction pue un peu la démagogie.

A côté de leur désormais légendaire Ballon de Plomb (où Stéphane Sessegnon est honteusement oublié), les Cahiers du Foot ont eu la réjouissante idée de créer le Ballon d'Eau fraîche. Ce nouveau trophée «doit récompenser un joueur de club, celui sans qui le football cesserait définitivement d'être un sport pour n'être plus qu'une activité de divertissement lucrative». Ils s'appellent donc Cédric Hengbart, Nicolas Seube, Arnaud Le Lan ou David Ducourtioux et pourraient être votre voisin, votre beau-frère ou le type avec qui vous partagez un Picon-bière aux Vieilles Charrues.


A travers les petits portraits de ces dix joueurs dressés par les CDF, on s'aperçoit qu'un footballeur peut valoir mieux que le cliché du nouveau riche sans valeur dont le seul bien de consommation culturelle serait le dernier FIFA ou PES. Certains lisent, réfléchissent et parlent dans un français qui n'est meilleur ni pire que la moyenne nationale.

L'an dernier, j'avais eu l'occasion de discuter un long moment avec le Lorientais Arnaud Le Lan (en photo ci-dessu) pour So Foot.  L'homme à l'AX lors de son passsage à Renne regrettait  cette mauvaise réputation. «Je comprends la mauvaise image des footballeur, j'avais les mêmes préjugés en sortant de la FAC. Mais après toutes ces années dans le vestiaire, tu t'aperçois que c'est un cliché. Comme dans toutes les populations, tu vois qu'il y a quelques types plus cons que d'autres et voilà».

Si j'essaye ici de les défendre, je suis le premier à m'énerver parce que certains (beaucoup) ne répondent jamais au téléphone alors même que vous aviez calé un rendez-vous au préalable. Sans exagérer, il est plus facile pour un journal comme 20minutes d'obtenir une heure d'interview avec un ministre que d'échanger deux phrases avec n'importe quels Lyonnais, Marseillais ou Parisiens.  Trop protégés par leur club, pas aidé par des agents qui cherchent à les fâcher avec le reste du monde pourvu qu'il change de club au moins une fois tous les deux ans, certains perdent très vite contact avec la réalité. En deviennent-ils des types détestables pour autant? Non. Enfin, j'essaye de croire que non. Peut-être plus par principe qu'autre chose.  Sur les 23 passagers du bus de Knysna, il y a  sans doute des garçons qui méritent mieux que cette caricature de millionnaire décérébré. Il faut juste prendre le temps de les trouver.

00:35 Publié dans Football | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Des nouvelles des sportifs débraillés et de l'Ecossaise...

Il est vrai que lorsque l'on voit un joueur de foot débraillé en survêtement , sachant à peine ânonner deux mots de français correct, avec la plupart du temps une coiffure en peau de fesses, mon plaisir est immense de voir Stephen HENDRY sur mon téléviseur !

Micka FRENCH sur le Web...

Écrit par : Micka FRENCH | 23/12/2010

Il y a des joueurs tout petits, mais loin d'être cons - salutations à Mathieu Valbuena.

Écrit par : tequilarapido | 23/12/2010

On nous a déja assez bassiné avec ça l'an passé: nous connaissons tous des gens qui sont plus à plaindre!

Écrit par : Julien BERTA | 01/01/2011

on nous a assez bassiné avec ça l'an passé. Vous voulez qu'on recommence?... Il y a d'autres personnes qui sont plus à plaindre qu'eux!

Écrit par : Julien BERTA | 01/01/2011

Les commentaires sont fermés.